Cathédrale de Rouen Cathedrale : Réalisations Maxime Old visitables

 Switch to the English version of this post Rouen, deux réalisations Maxime Old visitablesSignalons deux réalisations Maxime Old visitables à Rouen, l’une des toutes premières villes de France par la qualité de son patrimoine historique et artistique.

 

Sa reconstruction après guerre, initiée par l’architecte Jacques Gréber conduit la ville à s’adresser aux plus grands artistes français de l’époque. Ils seront associés aux principaux projets.

Son Hôtel de Ville, classé monument historique, est installé dans l’ancien dortoir des moines de la très puissante Abbaye de Saint-Ouen.

Réalisations Maxime Old visitables : Salle du Conseil MunicipalEn 1960, la municipalité cherche à donner un cadre adapté à son Conseil Municipal : la salle du Conseil, ses annexes les salles des commissions et sa galerie. Le Docteur Robert Rambert, Adjoint au Maire en charge de la Culture et du Patrimoine, propose Maxime Old pour concevoir le projet à présenter au Conseil pour approbation.

Pourquoi Maxime Old architecte d’intérieur parisien et non rouennais ?

Dès 1947 Maxime Old crée dans le contexte de la reconstruction un modèle de living-room auquel la revue Mobilier et Décoration consacre sa couverture. Au salon des Arts Ménagers de 1954, il présente l’ameublement d’un bureau que le Dr. Rambert va acquérir pour son propre cabinet. Satisfait il confiera ensuite à Maxime Old l’architecture intérieure de son domicile à Rouen et de sa résidence de bord de mer à Etretat.

Le Conseil du 3 octobre 1960 est convaincu par le projet de Maxime Old et le charge de la maitrise d’œuvre de sa réalisation. Selon ses principes il fera appel à d’autres artistes dont Raoul Ubac pour les tapisseries de la galerie et Jean-Pierre Demarchi pour les médaillons qui illustrent l’histoire de Rouen dans la salle du Conseil.

Le 19 octobre 1964, le Maire Bernard Tissot, inaugure la nouvelle décoration des locaux. Jean Lecanuet y présidera pendant 25 ans puis ses successeurs.

Réalisations Maxime Old visitables : Halle aux Toiles Chaise Conseil : Réalisations Maxime Old visitablesFait exceptionnel, cinquante ans plus tard, la municipalité utilise toujours au quotidien ce cadre imaginé et réalisé par Maxime Old du sol au plafond. Les espaces aménagés et les matériaux de qualité mis en œuvre, aussi remarquables que le style, résistent ensemble au temps. Voici la chaise “Conseil” toujours utilisée, ses réalisations contemporaines sont ici.

La municipalité, sous la présidence de son Maire actuel Monsieur Yvon Robert, considère que cette œuvre moderne fait partie de son patrimoine classé monument historique. Elle la conserve avec soin et la restaure le cas échéant. Exceptionnels témoins artistiques de leur époque ces lieux sont accessibles au public. Ils constituent sans doute ainsi les réalisations Maxime Old visitables les plus représentatives aujourd’hui.

La Halle aux Toiles a beaucoup souffert de la guerre de 1939. Sa reconstruction est confiée aux architectes Raymond Bardé (DPLG/Rouen) et Henri Jullien (ABF/Paris). Son ameublement de prestige est un second projet que la municipalité confie à Maxime Old.

Au premier étage, sous la voûte due au crayon de Raymond Bardé, évocatrice des drakkars normands autant que des toiles des drapiers qui firent la richesse de Rouen, se tient aujourd’hui le Centre des Congrès. Cet étage illustre bien, lui aussi, le style créé par Maxime Old, enrichi de sculptures de Jean-Pierre Demarchi, de Robert Couturier et de René Collamarini. Les panneaux décoratifs en céramique sont du peintre Robert Savary. L’escalier d’honneur est de Raymond Subes.
 

Profitez de la visite de Rouen et de ses réalisations Maxime Old visitables. Eléments remarquables :

 
Dans la Galerie « Antichambre de Monsieur le Maire »

Dès l’accueil, mis en valeur par le cadre moderne, le mécanisme de l’horloge du Campanile détruit. Œuvre de l’horloger parisien Jean Wagner dit Neveu, 1854.

Aux extrémités deux tapisseries d’Aubusson signées Raoul Ubac réalisées par les Ateliers Suzanne Goubely.

Le hall d’entrée de la salle du Conseil.

 

Dans la Salle du Conseil et les salles des commissions :

Le plafond réalisé d’après le projet de Maxime Old par les Etablissements Borderel et Robert dirigés par Raymond Subes.

Les panneaux décoratifs et la console en marqueterie d’une matière stratifiée inventée et réalisée par Maxime Old

Le paravent métallique formant « cœur » de l’estrade de Monsieur le Maire et de ses Adjoints

Les médaillons de Jean-Pierre Demarchi

La table en losange épointé avec ses pieds en losanges évidés

Les boiseries éclairantes …

 

A la Halle aux Toiles :

La voûte lambrissée de Raymond Bardé

Le mobilier Maxime de Old

Les sculptures de Jean-Pierre Demarchi et de Robert Couturier en haut de l’escalier de Raymond Subes.