Rétrospective Paquebot France

 Switch to the English version of this post Rétrospective Paquebot FranceLa Rétrospective Paquebot France a été publié par le Musée de la Marine à l’occasion de l’Exposition « Made in France », en 2011, aux éditions Glénat / Chasse-Marée.

 

Dans sa préface, Philippe Starck y développe une vision particulièrement critique de la décoration générale du paquebot. Découvrez la en cliquant sur l’image ou ici.

Son analyse n’est pas totalement fausse. Mais elle nous parait trop rapide et trop tranchée.
Focalisée sur les erreurs de gouvernance artistique du projet elle oublie les très nombreux chefs d’œuvre. Elle se contredit même parfois, par exemple en citant Jacques Dumond dans les artistes d’importance écartés puis Dumond (oubliant qu’il s’agit du même Jacques) comme réalisateur du grand salon de la classe tourisme! Les artistes et les œuvres qui contredisent la thèse d’un projet passéïste sont simplement étouffés. C’est le cas de Maxime Old dont il dit “… qui se revendiquait de la tradition mais ouvert aux nouveautés …” alors que c’est l’inverse qu’il eu fallut dire : ” … promoteur de la modernité et néanmoins respectueux de la tradition, …”

Il est vrai que le France présente une collection d’œuvres de styles différents et non un ensemble organisé d’œuvres contribuant à un style global harmonisé. Certaines œuvres sont encore très classiques quand d’autres sont résolument modernes. Les deux grands salons de Jacques Dumond et Maxime Old étant clairement dans cette dernière catégorie.

Philippe Starck regrette que la tendance Design Industrielle de l’époque, l’UAM, celle dont il est l’héritier, ne soit pas assez représentée. La clef de compréhension est que l’Art avec un grand “A” a été privilégié car la mémoire du fameux paquebot Normandie est extrêmement présente dans tous les esprits et guide le projet. Nous vous invitons à consulter les ouvrages A bord des Paquebots et Le Normandie.